Vous n'êtes pas connecté

Aller au contenu

Votre spécialiste en optique de sport

Votre spécialiste en optique de sport

Editos déjà parus

SAVOIR ANALYSER SES BESOINS VISUELS


Ce mois-ci, Je vous propose de voir ensemble comment analyser ses besoins visuels dans le cadre de la pratique de la plongée sous-marine.
Il vous faut savoir que l’indice de réfraction de l’eau est de 1.33, l’indice de l’air étant de 1.00, l’eau grossit donc les objets sous l’eau d’environ 33%. Les objets, la faune sous-marine et les êtres vivants vous paraîtront plus gros qu’ils ne sont en réalité. Ce détail est important pour les plongeurs qui utilisent un ordinateur de plongée. Grâce à l’effet grossissant de l’eau les plongeurs auront plus de facilité à lire les indications affichées sur l’ordinateur de plongée. Il n’est donc pas forcément nécessaire de corriger la presbytie en dessous d’une valeur additionnelle de +1.50 D. Sachez également que l’indice de l’eau grossit mais ne corrige pas votre défaut visuel, il n’a donc aucune incidence sur la puissance  des verres à monter sur votre masque. Par conséquent, votre correction sur votre masque de plongée sera identique à celle prescrite par votre ophtalmologiste pour une paire de lunettes correctrices. En aucun cas vous ne devez modifier la prescription de votre ophtalmologiste. Les presbytes devront faire réaliser un masque de plongée avec des verres doubles foyers. La partie haute servira à voir de loin, la partie basse à lire le manomètre ainsi que l’ordinateur de plongée. Pour les non presbytes, le verre correcteur du masque recouvrira la quasi-totalité de l’oculaire du masque sans démarcation pour la vision de près.
 Notre opticien conseil est à votre disposition pour de plus amples explications. Demandez nous conseil pour le remplissage des champs de correction lors de votre première commande. Toute l’équipe Optical V2 vous souhaite d’excellentes plongées.
A bientôt pour un prochain Edito.

Max Liquerman.

 

SALON DE LA PLONGEE 2019 :

Ca y est le rendez-vous est pris ! Le salon de la plongée ouvre ses portes du 11/01/2019 au 14/01/2019 pour la 21 ème édition.  Mers et océans sont au cœur des préoccupations de tous les professionnels de la mer. Le monde sous-marin ne cesse d’attirer les curieux et fascine par sa beauté.
Le préserver est devenu plus qu’un enjeu majeur, une nécessité absolue pour l’équilibre de notre planète…
OPTICAL V2 s’est associé de nombreuses fois par le passé à la réalisation d’actions pour la sauvegarde du monde sous-marin et le respect de l’environnement.
Pour fêter l’évènement du salon de la plongée, qui attire chaque année un grand nombre de passionnés  OPTICAL V2  vous accompagne dans le choix de votre masque, des opticiens sont à votre disposition pour analyser ensemble vos besoins afin de répondre au mieux à vos attentes. ( En appelant au 02 44 84 30 20 , une serez accueilli par une équipe de professionnels de la plongée,  à votre écoute. En cas de standard non accessible, vous avez la possibilité de laisser un message en demandant à être rappelé dans les plus brefs délais ).
Profitez dès aujourd’hui de notre offre VIP :  -10% sur les masques de plongée à votre vue, en utilisant le code SALONOV2. ( Offre valable uniquement sur les masques de plongée à la vue, du 03/01/2019, 8h00 au 20/01/19, 23h55 ). Afin de garantir votre entière satisfaction dans l’achat de votre équipement correcteur, nous vous conseillons de prendre contact avec notre service client  par téléphone ( appel GRATUIT depuis une ligne ADSL ).
Toute l’équipe d’Optical V2 vous souhaite une très bonne année.

Max Liquerman

 

LA FABRICATION DES MASQUES DE PLONGEE CORRECTEURS

Bonjour à tous.

Ce mois-ci nous allons parler de la fabrication des masques de plongée correcteur.
Il vous faut savoir que tous nos masques de plongée correcteurs sont faits à la main dans nos ateliers en France en périphérie de ROUEN.
Les verres de correction sont taillés par des machines numériques qui donnent au verre correcteur la forme désirée. Nos verres correcteurs sont ensuite polymérisés sur la face interne du masque.
Voici les différentes étapes de la fabrication d’un masque de plongée à la vue :
Etape 1 : contrôle de la puissance du verre en correspondance avec celle inscrite sur l’ordonnance.
Etape 2 : Centrage du verre correcteur par rapport aux données communiquées par l’internaute.
Etape 3 : Détourage des verres par meulage numérique.
Etape 4 : Polissage des surfaces avant polymérisation.
Etape 5 : Démontage des oculaires du masque de plongée.
Etape 6 : Polymérisation des verres correcteurs sur la surface interne du masque.
La polymérisation est le processus de transformation d’un monomère en polymère. En d’autre terme, une soudure chimique obtenue par catalysassion d’une résine sous  UV.
Etape 7 : Nettoyage des verres après catalyse.
Etape 8 : Remontage des oculaires du masque ainsi polymérisés.
Etape 9 : Nettoyage et contrôle des puissances des verres correcteurs par rapport à l’ordonnance.
Etape 10 : Contrôle état de surface et conditionnement du masque prêt à être expédié.

Il ne faut pas moins de 1h30 pour réaliser un masque de plongée correcteur.
La qualité de la polymérisation dépend du savoir-faire du technicien et de la qualité des résines de polymérisation. C’est la raison pour laquelle tous nos masques à la vue sont réalisés dans nos ateliers proche de ROUEN et nous mettons tout en œuvre pour apporter entière satisfaction à nos clients.
Nous garantissons notre polymérisation pendant 2 ans.
Questions fréquentes :
Peut-on repolymériser un verre sur un masque de plongée ?
Un verre polymérisé ne peut être « décollé », la soudure chimique ne peut être brisée.
Peut-on mettre des verres progressifs sur un masque de plongée ?
Non, aucun progressif ne s’adaptera sur un oculaire de masque de plongée. La raison en est simple, le verre correcteur à polymériser doit avoir une face avant parfaitement plane.
Peut-on avoir une vision de loin et de près avec un masque de plongée ?
Oui, en polymérisant des verres double foyer ( 4 verres au total ).
Peut-on re-polymériser un verre décollé ?
Oui après re-surfacage du verre.
Est-ce que la correction dans l’air ou dans l’eau est la même ?
Oui l’indice de l’eau (1.33) n’a aucune incidence sur la réfraction visuelle. L’indice de l’eau influence uniquement le grossissement. C’est pour cela que les objets sous l’eau paraissent plus gros.
Est-ce que les verres sont traités antibuée ?
Non, il existe un spray spécifique, pour voir le produit cliquez sur le lien suivant :
https://www.opticalv2.com/sport/accessoires-de-sport

Tout l’équipe d’Optical V2 se tient à votre disposition pour tous renseignements sur le sujet et vous souhaite d’excellentes plongées.

Max Liquerman.

 

 

COMMENT BIEN CHOISIR SON MASQUE

Bonjour à tous !

Aujourd’hui nous allons voir comment bien choisir son masque.
La première chose à faire c’est de se poser les bonnes questions : « quels sont mes besoins ? » ( vision de loin ? vision intermédiaire ? vision de près ? )
« Pour quelle activité ? » ( Snorkeling ? apnée ?  Plongée sous-marine ? )
« Quelle sera la fréquence d’utilisation ? ( occasionnelle ou plus régulière ?).
Fort de ce constat vous êtes en mesure de choisir votre masque.
Pour les apnéistes, privilégiez des petits volumes d’air pour faciliter la décompression des tympans. Moins il y a d’air dans le masque plus il est facile d’équilibrer la pression en soufflant par le nez.
L’autre avantage du  masque « petit volume », c’est son champ de vision.
En effet plus le masque est prêt du vissage plus le champ de vision sera large.
La couleur de la jupe est également importante, les jupes translucides laissent passer davantage la lumière en profondeur. Les masques à jupe translucides sont très appréciés des plongeurs bouteilles qui descendent à de grandes profondeurs.
A l’inverse, le chasseur apnéniste, va préférer une jupe plus opaque, noire en général, de façon à ne pas effrayer le poisson par des reflets de lumière. Certains masques comme le Micromax de Beuchat peuvent être équipés d’oculaires miroités afin que le poisson ne puisse pas croiser le regard du chasseur. Les verres miroités ont pour seul inconvénient d’assombrir les fonds sous-marins.

Comment choisir la taille de son masque ?

  • Plaquez le masque sur votre visage sans mettre la sangle.
  • Inspirez par le nez, puis bloquez votre respiration et maintenez là comme si vous étiez en apnée.
  • Si le masque adhère à votre visage, c’est qu’il est à la bonne taille, si il n’adhère pas c’est que manifestement la jupe n’est pas à votre taille, choisissez une jupe plus grande ou plus petite suivant les cas.

 

En ce qui concerne vos besoins visuels, il serait trop complexe de vous relater tous les cas de figures possibles, afin de répondre mieux à vos besoins, nous vous invitions à contacter notre service client au 02.44.84.30.20, notre standard est facilement joignable.

Je vous souhaite à tous de merveilleuses plongées et vous dis à très bientôt pour un nouvel édito.

 Max Liquerman.

 

 

POURQUOI LIMITER LES GRILLES DE FABRICATION DES VERRES CORRECTEURS ?

Bonjour à tous !

Eh oui ! Pourquoi limitez-vous les puissances dans les champs à remplir ?
Ma correction ne rentre pas dans les « cases », pourquoi ?

Tous ces questions, certains d’entre vous se les sont posées…
En effet, toutes les corrections ne peuvent pas être réalisées en verres correcteurs de plongée.
En voici les raisons essentielles :
Par exemple, si vous êtes astigmate et que la valeur de votre astigmatisme excède 3.00 dioptries nous ne vous proposerons pas de réaliser votre correction. En effet la distance verre œil et le risque de rotation du verre au moment du collage risque de ne pas vous donner une vision satisfaisante.
Plus la puissance de l’astigmatisme est élevée, plus la précision de l’axe du cylindre doit être précise au moment de la polymérisation du verre en face interne sur l’oculaire du masque.

exemple : -2.00 ( +0.75 ) 10 °
Dans ce cas la marge d’erreur de rotation tolérée sera de 10° maximum.

Autre exemple : -2.00 ( +3.25 ) 5 ° . Dans ce cas, la marge d’erreur de rotation ne sera plus que de 1 à 2 degrés maximum tolérés.

Autres difficultés rencontrées :

L’épaisseur des verres dans les fortes corrections.
Un verre de -10.00 dioptries ne pourra être polymérisé en face interne en raison de son épaisseur trop importante.
Pour cette même correction, la distance verre ne doit pas être supérieure à 12 mm, dans un masque on est bien au-dessus.
Nous rappelons ici à nos lecteurs que tous nos verres et nos masques de plongée correcteurs sont réalisés dans nos ateliers en normandie.
Dans tout les cas,  si vous avez le moindre doute, nous vous invitons à contacter notre service client  au 02.44.84.30.20.
Nos opticiens plongeurs seront vous renseigner et apporter des solutions personnalisées à vos besoins.

Max liquerman