Vous n'êtes pas connecté

Aller au contenu

Masques de plongée à la vue : Bien analyser ses besoins

Ce mois-ci, Je vous propose de voir ensemble comment analyser ses besoins visuels dans le cadre de la pratique de la plongée sous-marine.


Il vous faut savoir que l'indice de réfraction de l'eau est de 1.33, l'indice de l'air étant de 1.00, l'eau grossit donc les objets sous l'eau d'environ 33%.

Les objets, la faune sous-marine et les êtres vivants vous paraîtront plus gros qu'ils ne sont en réalité. Ce détail est important pour les plongeurs qui utilisent un ordinateur de plongée. Grâce à l'effet grossissant de l'eau les plongeurs auront plus de facilité à lire les indications affichées sur l'ordinateur de plongée. Il n'est donc pas forcément nécessaire de corriger la presbytie en dessous d'une valeur additionnelle de +1.50 D.

Sachez également que l'indice de l'eau grossit mais ne corrige pas votre défaut visuel, il n'a donc aucune incidence sur la puissance  des verres à monter sur votre masque. Par conséquent, votre correction sur votre masque de plongée sera identique à celle prescrite par votre ophtalmologiste pour une paire de lunettes correctrices.

En aucun cas vous ne devez modifier la prescription de votre ophtalmologiste. Les presbytes devront faire réaliser un masque de plongée avec des verres doubles foyers. La partie haute servira à voir de loin, la partie basse à lire le manomètre ainsi que l'ordinateur de plongée. Pour les non presbytes, le verre correcteur du masque recouvrira la quasi-totalité de l'oculaire du masque sans démarcation pour la vision de près.

Notre opticien conseil est à votre disposition pour de plus amples explications. Demandez nous conseil pour le remplissage des champs de correction lors de votre première commande. Toute l'équipe Optical V2 vous souhaite d'excellentes plongées.


A bientôt pour un prochain Edito.


Max Liquerman.