Vous n'êtes pas connecté

Aller au contenu

Votre spécialiste en optique de sport

Votre spécialiste en optique de sport

Pourquoi limiter les grilles de fabrication des verres correcteurs ?

 Bonjour à tous !

Eh oui ! Pourquoi limitez-vous les puissances dans les champs à remplir ?
Ma correction ne rentre pas dans les « cases », pourquoi ?

Tous ces questions, certains d’entre vous se les sont posées…
En effet, toutes les corrections ne peuvent pas être réalisées en verres correcteurs de plongée.
En voici les raisons essentielles :
Par exemple, si vous êtes astigmate et que la valeur de votre astigmatisme excède 3.00 dioptries nous ne vous proposerons pas de réaliser votre correction. En effet la distance verre œil et le risque de rotation du verre au moment du collage risque de ne pas vous donner une vision satisfaisante.
Plus la puissance de l’astigmatisme est élevée, plus la précision de l’axe du cylindre doit être précise au moment de la polymérisation du verre en face interne sur l’oculaire du masque.

exemple : -2.00 ( +0.75 ) 10 °
Dans ce cas la marge d’erreur de rotation tolérée sera de 10° maximum.

Autre exemple : -2.00 ( +3.25 ) 5 ° . Dans ce cas, la marge d’erreur de rotation ne sera plus que de 1 à 2 degrés maximum tolérés.

Autres difficultés rencontrées :

L’épaisseur des verres dans les fortes corrections.
Un verre de -10.00 dioptries ne pourra être polymérisé en face interne en raison de son épaisseur trop importante.
Pour cette même correction, la distance verre ne doit pas être supérieure à 12 mm, dans un masque on est bien au-dessus.
Nous rappelons ici à nos lecteurs que tous nos verres et nos masques de plongée correcteurs sont réalisés dans nos ateliers en normandie.
Dans tout les cas,  si vous avez le moindre doute, nous vous invitons à contacter notre service client  au 02.44.84.30.20. 
Nos opticiens plongeurs seront vous renseigner et apporter des solutions personnalisées à vos besoins.

Max liquerman